Le (dés)accueil au quai

Posté par placido le 23 janvier 2010

Le 13 janvier 2010, vers 21 heures à la gare du Nord, à Paris, en partance pour Arras, l’accueil au quai fut pour le moins surprenant. Une dame qui avait son forfait mensuel mais pas sa réservation a haussé le ton devant les agents chargés de contrôler si les passagers avaient leur billet ou réservation correspondant au train. Manque de peau, la dame n’avait pas de réservation. Comme il était trop tard pour prendre sa réservation, elle souhaitait la payer dans le train. Impossible. Profitant d’un brouhaha, elle a réussi à monter dans un wagon, ainsi que d’autres voyageurs sans réservation. L’agent vexé l’a retrouvée et l’a prié de descendre du train. Elle refusa. L’agent l’accusa de frauder pour 1,50 euro. Le ton monta quelque peu. L’agent se sentit insulté et appela la police. Pendant ce temps, un autre agent, une femme, monta. Nous étions quelques usagers à expliquer à l’agent que cette dame était prête à régulariser dans le train. L’agent lui répondit que cela ne faisait pas et que la dame devait descendre. Les policiers arrivèrent. L’agent lui demanda de nouveau de descendre. Ensuite, l’agent lui dit, ainsi qu’aux voyageurs du wagon, que tant qu’elle restait dans le TGV, celui-ci serait bloqué à quai. Un voyageur crut devoir ajouter que la dame s’était bel et bien énervée insinuant qu’elle avait insulté l’agent vexé. Ce qui tout à fait faux. Elle descendit finalement encadrée de l’agent et des policiers.

Je ne sais pas ce qu’elle est devenue. A-t-elle pu prendre le TGV suivant de 22 h58.

 

Publié dans SNCF | Pas de Commentaire »

 

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
Le Bioéthanol |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | lastucieux
| fanclubdegouasmiyahia
| Blog du niveau intermédiaire